40 ans – 40 réserves naturelles – Kaleburn

Située dans la commune de Wincrange, la réserve naturelle "Kaleburn" s'étend sur environ 80 hectares à proximité immédiate du village de Hoffelt.

Située dans la commune de Wincrange, la réserve naturelle "Kaleburn" s'étend sur environ 80 hectares à proximité immédiate du village de Hoffelt. Outre un complexe de prairies humides, qui constituent un refuge pour des espèces rares d'amphibiens et de papillons, la zone est surtout connue comme site relictuel d'une ancienne tourbière. Le site a été classé le 28 février 2017 comme réserve naturelle d'importance nationale et fait partie du réseau Natura 2000.
natur&ëmwelt possède 10,34 hectares de terrain dans la zone protégée, dont les 6,7 hectares de vestiges du "Hoffelter Kanal", d'une extrême valeur historique. Un canal ? Oui, à Hoffelt, le ruisseau "Kaleburn" traverse en effet une vallée unique, créée par l'homme, les vestiges de ce qu'on appelle le canal de Hoffelt, qui possède une histoire intéressante en tant que patrimoine culturel de la région.
Des études ont montré que le Kaleburen abrite au total 61 espèces de mousses, dont 19 tourbières, raison pour laquelle la région est considérée comme le "hot spot" du Luxembourg dans le domaine de la bryologie (science des mousses). Comme les soi-disant mousses de tourbe sont une rareté absolue au Luxembourg, il est indispensable de protéger cette zone au niveau national et européen.
On y trouve des plantes typiques et rares des prairies humides de l'Oesling : Jonc à fleurs pointues (Juncus acutiflorus), laîche vésiculeuse (Carex vesicaria), épilobe à feuilles étroites (Epilobium angustifolium), violette des marais (Viola palustris), linaigrette à feuilles étroites (Eriophorum angustifolium), bleuet des marais (Comarum palustre) ou encore le trèfle fétide (Menyanthes trifoliata).
La présence du triton crêté (Triturus cristatus) est une véritable rareté pour l'Oesling. Désormais à nouveau plus présent dans le Gutland, le plus grand triton du Luxembourg est extrêmement rare dans le nord du pays et ne se trouve plus que dans les mares du "Kaleburn".

Text: Fondation Hëllef fir d’Natur
COPYRIGHT: Nordliicht.lu