40 ans – 40 réserves naturelles – Schlammwiss

La Schlammwiss est la plus grande roselière du couvrant une surface de 20 ha.

La réserve de la Schlammwiss est répertoriée comme "zone humide" sous la désignation officielle "RN ZH 51 Uebersyren - Schlammwiss/Schlammwiss - Aalbaach". Elle se trouve dans une zone de protection spéciale européenne ZPS LU2006 "Vallée de la Syre", qui s'étend sur 375 ha le long de la "Syre" et fait partie du réseau européen de protection de la nature Natura 2000.

En raison de la nature unique et fragile de cette zone humide, elle a été déclarée zone spéciale de conservation conformément à la directive européenne 79/409/CEE, dite "directive oiseaux", et constitue l'une des 12 zones de protection des oiseaux du réseau Natura 2000 au Luxembourg. Grâce à ce statut, elle bénéficie de réglementations et de stratégies permettant la protection des oiseaux sauvages et de leurs habitats.

Dans cette zone de protection de la Schlammwiss, 20 ha de terrain ont été acquis par la Fondation Hëllef fir d'Natur de natur&ëmwelt afin de protéger à long terme ce site unique. Une demande de classement des vasières comme réserve naturelle nationale par règlement grand-ducal est en cours. Ainsi, cette zone humide pourra bénéficier de stratégies de protection de la faune et de la flore en raison de sa richesse, de sa rareté et de la spécificité de ses habitats.

La réserve naturelle de Schlammwiss est donc une zone humide de 88 ha s'étendant d'Uebersyren à Mensdorf sur le lit majeur de la Syra. Elle comprend également 20 ha de roselières à proximité de Munsbach et de la vallée de l'Aalbaach. En fait, elle représente la confluence de plusieurs affluents du versant ouest, le Munsbach, l'Aalbach et le Bouneschbach avec la Syrah. Cette zone protégée relie ainsi différentes communes comme Niederanven, Betzdorf, Schuttrange et les villages d'Uebersyren et de Mensdorf.

Une réserve spécifique

La réserve naturelle de Schlammwiss est le plus grand complexe de roseaux du Grand-Duché de Luxembourg avec une longueur de 1 km et une largeur de 30 à 120 m sur une surface de 20 ha. On y trouve également plusieurs plans d'eau (étangs et mares) et un verger avec un sentier de découverte de la nature. Les forêts adjacentes au site attirent de nombreuses espèces comme le pic noir ou le pic vert.

Une biodiversité remarquable peut être observée dans l'ensemble de la plaine alluviale. Plusieurs enquêtes de suivi ont mis en évidence l'extraordinaire biodiversité non seulement des oiseaux, mais aussi des plantes avec des espèces rares comme le noyer des marais et la massette vigoureuse ou des amphibiens, des insectes comme les libellules et les sauterelles.

Text: Fondation Hëllef fir d’Natur
COPYRIGHT: Nordliicht.lu