40 ans – 40 réserves naturelles – Ditgesbaach

Le site Ditgesbaach est un petit vallon au sud d'Ettelbruck, qui donne sur la plaine alluviale de l'Alzette.

C’est un des plus grands ensembles de vergers à hautes tiges du Luxembourg, avec plus de 1000 arbres sur une douzaine d'hectares.

Sous les arbres fruitiers, les prairies de fauche extensives sont riches en fleurs. Sur les hauteurs, des fragments de pelouses calcaires sur d’anciennes terrasses d'une carrière de gypse, se distinguent par leur aspect méditerranéen. Source, ruisseau, étang, bosquet et haies sont autant de biotopes qui soulignent la particularité de ce lieu.
Cette mosaïque d’habitats est essentielle pour une multitude d’insectes qui nourrissent une avifaune diversifiée (plus de 50 espèces recensées) et constitue un terrain de chasse pour les chauves-souris.
Depuis de nombreuses années, les amis de la nature, représentants locaux de natur&ëmwelt, connaissant l'intérêt du site Ditgesbaach, s'engagent pour sa sauvegarde et sa valorisation.
Sur trois parcelles, la Fondation a pu reconstituer un ancien verger (1 ha) en plantant une soixantaine d’arbres, a entretenu et restauré un verger (1,6 ha) de vieux pommiers (80 ans, essentiellement de la variété Ramborn) et a reconverti un pré de fauche (2,6 ha) en verger conservatoire.
Les vieux arbres fruitiers présentant de larges couronnes et des cavités dans le tronc et les branches, sont d’une importance capitale pour oiseaux, chauves-souris et petits mammifères qui peuvent y nicher ou passer la nuit.

Un sentier didactique, avec une histoire sur la biodiversité dans les vergers est racontée tout au long du sentier de plus ou moins trois km. Amélie l’abeille (A. Bei), qui vit dans le verger, joue un rôle primordial. Chaque panneau du sentier traite un sujet précis qui implique l’abeille. Les sujets abordés sont, outre les abeilles, les haies en tant qu’habitat, les prairies maigres riches en fleurs, les pelouses calcicoles, les variétés fruitières, les animaux du verger, les saules, l’étang et ses habitants, les travaux au verger et les arbres fruitiers au fil des saisons.

Text: Fondation Hëllef fir d’Natur
COPYRIGHT: Nordliicht.lu